La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Dossiers sur les collections

LES BIOGRAPHIES > Robert B. Hershorn

Robert B. Hershorn

Coproducteur et directeur de la production 

Né à Montréal le 27 février 1932 et décédé à Hong Kong en 1972.

Fils d’un important manufacturier de vêtements (la firme Hyde Park Clothes), Robert Hershorn se fait remarquer dans le milieu culturel québécois lorsqu’il fonde et édite en 1961 la revue Exchange qui publie des textes d’écrivains anglophones et francophones. Son incursion dans le cinéma se limitera à la coproduction du film À tout prendre, si l’on excepte un petit rôle dans Fabienne sans son Jules, un film de Jacques Godbout. Il était président de la compagnie Orion Films.

Ami de Leonard Cohen, Hershorn est probablement l’incitateur de la rencontre de Claude Jutra avec le poète et chanteur qui collaborera à la version anglaise d’À tout prendre (Take It All). Il embauche Vittorio Fiorucci en qualité de directeur artistique de sa revue et d’illustrateur pour l’entreprise familiale, favorisant ainsi une relation créatrice avec Jutra qui lui confiera la conception de l’affiche de son film.

Tous les participants du film, présents à la première au théâtre Saint-Denis, le 15 mai 1964, furent habillés de complets élégants confectionnés par la compagnie Hyde Park Clothes.

Malheureusement, devenu dépendant de l’héroïne, Hershorn est décédé d’une overdose dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Fortement affecté par ce drame, Leonard Cohen écrit à sa mémoire l’une des chansons les plus dramatiques de son répertoire Death Of A Ladies’ Man.

Dossier réalisé avec la collaboration de