La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Dossiers sur les collections

LES BIOGRAPHIES > Jean Cousineau

COUSINEAU, Jean, musicien (Montréal, 1937 – Montréal, 2013). Il étudie le violon à Paris et à Montréal, où il enseigne cet instrument à partir de 1962. C’est à cette époque qu’il compose la musique de Pour la suite du monde (P. Perrault et M. Brault, 1963), qui emprunte aux rythmes du folklore québécois. Il enchaîne en signant la partition d’À tout prendre (C. Jutra, 1963) avec Maurice Blackburn et Serge Garant. En 1965, il séjourne à Tokyo, fonde l’École des petits violons et compose la musique de Caïn (P. Patry). Il remporte des Canadian Film Awards pour la musique de deux films de Claude Jutra: Mon oncle Antoine (1971) et Dreamspeaker (1977). En 1974, il fonde l’ensemble Les petits violons. Dès lors il travaille assez peu pour le cinéma. autres films : Taureau (C. Perron, 1973), Les beaux souvenirs (F. Mankiewicz, 1981). (Marcel Jean, Le Dictionnaire du cinéma québécois)

Dossier réalisé avec la collaboration de