La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois
? Recherche avancée
?
?

Oeuvres

REQUIEM POUR UN BEAU SANS-COEUR

Titre
REQUIEM POUR UN BEAU SANS-COEUR [FILM]
Réalisateur/réalisatrice
Robert Morin
Pays de réalisation
Canada : Québec
Année de sortie
1992
Durée
93 min 12 sec long métrage
Autres titres
Portrait of a Man in Search of Freedom / Requiem for a Handsome Bastard
Titre de travail
Ressemblances / Toutes ressemblances voulues
Titre générique
Infâme destin

Générique Détails

(Assistant réalisation)
Pierre Plante (1er) / Pascale Reiher (2e)
Coiffure
Nina Rizzi
Conception sonore
Colette Loumède
Costumes
Nicoletta Massone
Direction artistique
Marie-Carole de Beaumont / Marie-Christiane Mathieu
(Direction de production)
Muriel Lizé
(Effets spéciaux)
Gilles Perreault / Pierre Rivard / Antonio Vidosa
Images
James Gray (direction photo) / Jean-Pierre St-Louis
(Interprétation)
France Arbour (7 ; Mme Savoie) / Raymond Bélisle (9 ; Gaston Beaudoin) / Jean-Guy Bouchard (2 ; Tonio) / Sabrina Boudot (4 ; Cindy) / Guy Boutet (un gardien) / André Champagne (un prisonnier) / Gregory Charles (le garçon de courses) / Deano Clavet (un prisonnier) / Stéphan Côté (6 ; Jean-Pierre Trudel) / Jean-Marie Da Silva (l'ami de madame Savoie) / Frank Fontaine (l'officier à l'incendie) / Marc Gélinas (10 ; Lastic Choquette) / Marcel Giguère (le propriétaire) / Louis-Georges Girard (8 ; Mike Di Palma) / Simon Guilbert (Mathieu Savoie) / Klimbo (5 ; Maki) / Guy Marcenay (un gardien) / Brownen Nantel (Madame Maki) / Marc Olivier (le juge) / Brigitte Paquette (3 ; Denise) / Roméo Pérusse (Méo) / Gildor Roy (1 ; Louis-Régis Savoie)
(Interprète musique)
Jean Corriveau (direction d'orchestre) / Jaguars, Les (chanson "Mer morte") / Marcel Martel (chansons "Infâme destin" et "Tout est permis quand on rêve")
Maquillage
Nicole Demers
Mixage
Pierre Tessier
Montage images
Lorraine Dufour
Montage sonore
Louis Collin
Musique
Jean Corriveau
Photographe de plateau
Ron Diamond
Prise de son
Marcel Chouinard
Producteur
Lorraine Dufour / Nicole Robert
(Régie)
Mario Nadeau
(Réalisation)
Robert Morin
(Scénario)
Bernard Émond (conseiller à la scénarisation) / Robert Morin
Scripte
Lorette Leblanc
(Société d'exportation)
FILMS TRANSIT (QUÉBEC)
(Société de production)
COOP VIDÉO DE MONTRÉAL (QUÉBEC) / LUX FILMS (QUÉBEC) / SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DES INDUSTRIES CULTURELLES (QUÉBEC) / SUPER ÉCRAN (QUÉBEC) / TÉLÉFILM CANADA

Données de production Détails

Format du support
35 mm
Format de projection
1:1,66
Couleurs / Noir & blanc
couleurs
Langues
français
Coût
1,400,000

Données de diffusion Détails

Sorties en salle
18/09/1992, ODEON (SALLE DE CINÉMA), Montréal, Canada : Québec
Prix
14/06/1993, MEILLEURS FILMS, TORONTO. FESTIVAL OF FESTIVALS / 15/06/1993, SCÉNARIOS, MONTRÉAL. LES RENDEZ-VOUS DU CINÉMA QUÉBÉCOIS / 14/06/1905, SCÉNARIOS, VANCOUVER. INTERNATIONAL FILM FESTIVAL / 15/06/1993, LONGS MÉTRAGES, MONTRÉAL. LES RENDEZ-VOUS DU CINÉMA QUÉBÉCOIS

Contenu Détails

Résumé
Huit personnes se remémorent, chacune à sa manière, les événements des trois derniers jours de la vie de Régis Savoie, criminel notoire condamné à 25 ans de réclusion. L'histoire commence en prison alors que Mathieu, le jeune fils de Savoie, rendant visite à son père qu'il n'a pas vu depuis cinq ans, est témoin de son évasion ... plus ou moins préméditée. Personnage flamboyant, Savoie va profiter pleinement de sa liberté en multipliant au risque de sa vie, les gestes les plus fous, alors même qu'il fait l'objet d'une enquête policière. Il noue des contacts secrets avec le milieu judiciaire et journalistique, tout en retrouvant sa famille, son amie et ses copains. Tous ont intérêt à ce qu'il retourne derrière les barreaux. Mais qui le dénoncera ? (Annuaire du cinéma québécois 1992)
Genres/Catégories
FICTION / THRILLER