La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois
? Recherche avancée
?
?

Oeuvres

MONTREAL MAIN

Titre
MONTREAL MAIN [FILM]
Réalisateur/réalisatrice
Frank Vitale
Pays de réalisation
Canada : Québec
Année de sortie
1974
Durée
87 min 42 sec long métrage
Autres titres
Boulevard Saint-Laurent Montréal / Boulevard St-Laurent Montréal

Données de production Détails

Couleurs / Noir & blanc
couleurs
Langues
anglais

Contenu Détails

Résumé
Une tranche dans la vie d'un groupe d'artistes montréalais. Un homme dans la fin vingtaine est très fortement attiré par le jeune fils d'un couple de ses amis. {Montreal Main} c'est aussi à la manière d'un documentaire, un film sur un milieu qui se retrouve ici décrit avec une extradorinaire justesse. " (J.-P. Tadros, 1974) / Fiction réelle ou documentaire fiction, à micro budget (20 000 $), sur la vie d'un groupe d'artistes amis anglo-franco du Montréal des années 60-70. Une anecdote centrale : un homme dans la fin vingtaine est très fortement attiré par le jeune fils d'un couple de ses amis. Cette action principale permet d'observer le curieux groupe d'étudiants, d'artistes et de bourgeois plutôt éclatés qui entoure les protagonistes, dont Allan Moyle (qui vient récemment de réaliser l’amusant {New Waterford Girl}) et l'étonnant verbomoteur Stephen Lack, acteur et artiste. Deux ans plus tard, le groupe avait muté. Il a produit un film beaucoup plus fini, {The Rubber Gun} (Allan Moyle, 1976), qu'il faut aussi voir - et surtout entendre - pour les merveilleux tangos de Lewis Furey.
Genres/Catégories
FICTION, FILMS DE / INDÉPENDANTS, FILMS