La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Médiathèque

Pour accompagner certains programmes, cycles thématiques ou rétrospectives importantes, la Médiathèque prépare des « Repères bibliographiques ». Vous pouvez les consulter ici.

№.86, André Forcier


André Forcier

11 septembre au 11 octobre 2013


Photographe : Bertrand Carrière
Photographe : Bertrand Carrière

« …Un authentique créateur en matière de cinématographie ne se contente pas de calquer le réel, il l’invente. Le grand talent de Forcier est de jouer, non sans périls, avec le réel et l’imaginaire, de manier avec équilibre le quotidien et le fantastique, le vrai et le faux. En somme, un travail sur la mémoire, dépassé par l’extraordinaire. »

Jutras, Pierre. « Présentation ». Copie Zéro, no 19, janvier 1984, p.3.

ENTRETIENS

Gagné, Serge ; Gagné, Jean. « Impromptu inventé ». Lumières, no 23, été 1990, pp.45-48. Ill.
Entretien avec le réalisateur André Forcier sur son film UNE HISTOIRE INVENTÉE.

Gajan, Philippe. « Entretien avec André Forcier ». 24 Images, no 141, mars-avril 2009, pp.48-51. Ill.
Propos du réalisateur québécois André Forcier sur la genèse de son film JE ME SOUVIENS, son tournage, ses personnages, son univers. 

Loiselle, Marie-Claude. « Entretien avec André Forcier ». 24 Images, no 73-74, septembre-octobre 1994, pp.20-26. Ill.
Rencontre avec le cinéaste André Forcier sur la genèse de son film LE VENT DU WYOMING.ARTICLES

Beaulieu, Janick. « Au clair de la lune ». Séquences, no 112, avril 1983, pp.24-25. Générique ; Ill.
Critique du film AU CLAIR DE LA LUNE d’André Forcier.

Bouteiller, Line. « Harel, Forcier et Noel : une étrange contamination du réel ». Copie Zéro, no 37, octobre 1988, pp.9-12. Bibliogr. ; Ill.
Analyse de l’esprit surréaliste qui caractérise les films des réalisateurs québécois suivants : Pierre Harel, André Forcier et Jean-Guy Noël.

Colpart, Gilles. « L’eau chaude, l’eau frette ». Image et son, no 327, avril 1978, pp.135-136. Générique ; Ill.
Dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes, critique du film L’EAU CHAUDE, L’EAU FRETTE.

Demers, Pierre. « Le retour des désœuvrés : Bar Salon d’André Forcier ». Cinéma Québec, vol 4, no 1, décembre 1974, pp.40-42.
Étude sur les thèmes du film québécois BAR SALON.

Dorland, Michael. « The director’s fear of the blank screen ». Cinéma Canada, no 95, avril 1983, pp.19-21. Générique ; Ill.
Rencontre entre Michael Dorland et le cinéaste André Forcier qui nous parle de AU CLAIR DE LA LUNE, suivie d’une critique du film. Elia, Maurice. « André Forcier et l’Amérique ».

Elia, Maurice. « André Forcier et l’Amérique ». Séquences, no 200, janvier-février 1999, p.39. Ill.
La marginalité des films du réalisateur québécois et le respect qu’il inspiredans l’industrie cinématographique québécoise.

Caccia, Fulvio. « Au clair de la lune ». Virus, vol 6, no 1, mars-avril 1983, p.21. Ill.
Critique du film AU CLAIR DE LA LUNE, suivi d’un encadré évoquant les difficultés de production et de tournage.

Gajan, Philippe. « Rêve d’un cinéaste, rêve de films ». 24 Images, no 87, été 1997, pp.4-13. Générique ; Ill.
Critique de LA COMTESSE DE BATON ROUGE, suivie d’une rencontre avec le réalisateur André Forcier. Il parle de la génèse du film, des personnages, du récit et de la part autobiographique.

Hamel, Jean-François. « Comme un vent d’optimisme ». Ciné-Bulles, vol XXIX, no 29, automne 2011, p.54. Générique ; Ill.
Critique du film COTEAU ROUGE d’André Forcier.

Jean, Marcel. « L’art de la fresque : André Forcier parle de Night Cap ». 24 Images, no 148, septembre 2010, pp.23-24. Ill.
Le réalisateur québécois André Forcier se rappelle de la genèse de son court métrage NIGHT CAP ainsi que de ses acteurs et de ses personnages.

Jean, Marcel ; Loiselle, Marie-Claude ; Racine, Claude. « L’amour fou ; Survivre par l’imaginaire ». 24 images, no 41, Hiver 1988-1989, pp.4-9. Générique ; Ill.
Critique du film KALAMOZOO, suivie d’un entretien avec André Forcier.

Laurendeau, Francine. « André Forcier : « Je ne prétends pas à l’objectivité… ». Séquences, no 259, mars-avril 2009, p.39. Ill.
Le réalisateur André Forcier commente la façon dontil traite de la société québécoise dans son film JE ME SOUVIENS.

Ranger, Pierre. « Les États-Unis d’Albert : belle aventure amoureuse au temps du muet ; L’univers d’André Forcier et rien d’autre». Séquences, no 237, mai-juin 2005, pp.36-37. Générique ; Ill.
Critique du film LES ÉTATS-UNIS D’ALBERT, suivie d’un article où quelques comédiens commentent le tournage et parlent du réalisateur.

Romney, Jonathan. « Une histoire inventée (An imaginary Tale) ». Sight and Sound, vol 2, no 1, mai 1992, p.52. Générique ; Ill.
Critique du film UNE HISTOIRE INVENTÉE d’André Forcier.

Roy, André. « L’homme sans Elvis : Acapulco Gold d’André Forcier ; Entretien : André Forcier ». 24 Images, no 118, septembre 2004, pp.10-19. Générique ; Ill.
Critique du film ACAPULCO GOLD suivie d’une rencontre avec le réalisateur André Forcier.

Thérien, Gilles. « De Au clair de lune (André Forcier) à sa chandelle est morte ». Voix et images, vol 9, no 3, printemps 1984, pp.175-178.
Article de fond dédié au film AU CLAIR DE LA LUNE d’André Forcier.

MONOGRAPHIES

Bonneville, Léo. Le cinéma québécois : par ceux qui le font. Montréal : Éditions Paulines ; Paris : Apostolat des Éditions, 1979, pp.329-340. Bibliogr. ; Filmogr. ; Ill.
Chapitre de livre comprenant un entretien avec André Forcier, un aperçu critique de son œuvre et une filmographie du cinéaste.

Carrière, Bruno. Métier réalisation : textes et entretiens. Montréal : Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec ; Les 400 coups, 2006, pp.121-132. Filmogr. ; Ill.
André Forcier relate, à travers un entretien mené par Marcel Jean, les circonstances qui l’ont mené au cinéma. Il nous parle de mise en scène, de scénarisation, de lieux de tournage et de direction d’acteurs.

Marsolais, Gilles. Cinéma québécois : de l’artisanat à l’industrie. Montréal : Triptyque, 2011, pp.188-194.
Portrait du jeune cinéaste et de ses débuts à la réalisation, tiré d’un texte paru dans Vie des arts en 1976. Ces trois premiers longs métrages nous sont racontés. LE RETOUR DE L’IMMACULÉE CONCEPTION, BAR SALON ET L’EAU CHAUDE, L’EAU FRETTE, sont des films d’ambiance, où se côtoient goût de vivre et désespoir, tendresse et vulgarité.

PÉRIODIQUES

« André Forcier : entretiens, témoignages et points de vue ». Copie Zéro, no 19, janvier 1984. pp.1-38. Bibliogr. ; filmogr. ; Ill.
Numéro spécial de la revue Copie Zéro entièrement consacré à André Forcier. Comprend un entretien, des témoignes et points de vue.

« Dossier André Forcier». 24 Images, no 50-51, automne 1990, pp.6-39. Ill.
Numéro spécial consacré à André Forcier.

DES DOSSIERS DE PRESSE SUR LE RÉALISATEUR ET SON ŒUVRE SONT DISPONIBLES À LA MÉDIATHÈQUE, CEUX-CI PEUVENT ÊTRE CONSULTÉS SUR PLACE.


Cette bibliographie est sélective en regard des documents disponibles à la Médiathèque Guy-L.-Coté. Pour connaître les heures d’ouverture ou effectuer une recherche dans les collections en ligne, veuillez consulter le site Web de la Cinémathèque québécoise, au www.cinematheque.qc.ca.

Compilé par Véronique Rateaud, avril 2013

Télécharger le pdf