La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Médiathèque

Pour accompagner certains programmes, cycles thématiques ou rétrospectives importantes, la Médiathèque prépare des « Repères bibliographiques ». Vous pouvez les consulter ici.

№.62, Cahiers du cinéma

« Au cours des années 50, les rédacteurs de cette revue privilégient le cinéma classique, incarné presque essentiellement par le cinéma américain, et combattent ardemment le cinéma dit de Qualité française. Ils créent l’expression «Politique des auteurs » et des critiques comme Claude Chabrol, François Truffaut, Jean-Luc Godard, Jacques Rivette et Éric Rohmer la défendent et jettent ainsi les bases de leur pratique future : la Nouvelle Vague. Dans les années 60, des rapprochements sont établis avec des théoriciens comme Roland Barthes et Claude Lévi-Strauss, apportant un regard du cinéma dans la vie intellectuelle française. Par de nombreux reportages et critiques, le cinéma de pays comme le Brésil, la Hongrie, l’Italie, la Tchécoslovaquie et le Québec y est promu avec passion sous l’appellation « Nouveau Cinéma ». De 1968 à 1974, la rédaction des Cahiers opte pour une idéologie gauchiste et un engagement politique teinté de marxisme et de maoïsme qui a pour effet d’éloigner les lecteurs; la revue perd de nombreux abonnés. Au milieu des années 70, la direction éditoriale se réoriente et reconsidère le cinéma comme aventure esthétique; elle soutient de nouveau le cinéma classique et les expériences limites. »

André Roy, Dictionnaire du film, Outremont : Les Éditions LOGIQUES, 1999, pp.47-48.

Télécharger le pdf