La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Médiathèque

Pour accompagner certains programmes, cycles thématiques ou rétrospectives importantes, la Médiathèque prépare des « Repères bibliographiques ». Vous pouvez les consulter ici.

№.127, Hong Sang-Soo


JEUX DE RÔLES : HONG SANG-SOO

Du 12 au 24 mars 2019


« Les films de Hong Sang-Soo ne sont pas des films construits autour d’une narration rectiligne, ce sont – et ça pour moi c’est unique – des dessins, des formes, des motifs qui, en se croisant ou en se rejoignant, approfondissent la complexité de ces personnages. Quand on le compare à Rohmer en disant que ce sont des contes moraux, je dis : Non, pas du tout, car ses films reposent sur des schémas musicaux, des thèmes musicaux avec des fugues – fugues, c’est un terme fort quand on parle d’amour. Un terme intéressant, aussi, quand on parle du désir impérieux de faire un film, une oeuvre, avec tout ce que cela suppose de paris sur sa propre destinée : il s’agit bien de tout mettre en jeu. Ces motifs entrainent le spectateur au plus profond de ce qu’on peut ressentir quand on n’est pas aimé comme on le voudrait, que ce soit dans son art ou dans la rencontre amoureuse. »
Denis, Claire. « Naissance et renaissance du désir». DANS : Daniellou, Simon ; Fiant, Anthony. Les variations Hong Sang-soo vol.1. Saint-Vincent-de-Mercuze : De l’incidence éditeur, 2018, pp.13-15.

articles

Allaoui, Mounir. « Voyage en depays : Hong Sang-soo, Yoshida Kiju, Suwa Nobuhiro et Hou Hsiao-hsien à Paris ». Mondes du cinéma, no 6 (novembre 2014), pp.268-299. Ill.
Analyse de quelques films asiatiques dont < Night and Day > de Hong Sang-soo, d’un point de vue narratif, esthétique et historique.

Aumont, Jacques. « Lointaines vanités : présentation de Hong Sang-soo ». Cinéma : revue d’esthétique et d’histoire du cinéma, no 7 (printemps 2004), pp.26-40. Ill.
Étude sur le style du réalisateur sud-coréen à travers ses films < Kangwon-du ui him (Le Pouvoir de la province de Kangwon) >, < Saenghwalui balgyeon (On the Occasion of Remembering the Turning Gate) > et < Oh! Soo-jung (La Vierge mise à nu par ses prétendants) >.

Bauche, Nicolas. « Oki’s Movie : 1 + 1 = 3 ». Positif, no 610 (décembre 2011), pp.34-35. Générique ; Ill.
Critique du film Oki’s Movie de Hong Sang-soo.

Cayer, Ariel Esteban. « Hong Sang-soo : la trilogie de l’infidélité ». 24 Images, no 185 (décembre 2017-janvier 2018), pp.20-21. Ill.
Étude sur le thème de l’infidélité dans les trois films de Hong Sang-soo, < Geu-hu (The Day after) >, < La Caméra de Claire > et < Bamui haebyun-eoseo honja (On the Beach at Night alone) >.

Defoy, Stéphane. « Gris foncé ». Ciné-Bulles, Vol 24, no 3 (été 2006), pp.51-52. Générique ; Ill.
Critique du film < Conte de cinéma > de Hong Sang-soo.

Guichard, Louis ; Landrot, Marine. « In soju veritas ». Télérama, no 2772 (26 février 2003), pp.35, 37-38. Générique ; Ill.
Propos du réalisateur sud-coréen Hong Sang-soon sur son parcours professionnel et sa façon d’aborder le cinéma. Suivi d’une critique de ses trois films : < Le Jour où le porc est tombé dans le puits >, < Le Pouvoir de la province de Kangwon >, < La Vierge mise à nu par ses prétendants >.

Kermabon, Jacques. « Déambulations antonioniennes ». 24 Images, no 119 (octobre-novembre 2004), p.26. Ill.
Critique du film < Yeojaneun Namjaui Miraeda (La femme est l’avenir de l’homme) >.

Koza, Roger; Ferreira, Francisco; Gester, Julien. « Infinite worlds possible: Hong Sangsoo on Right now, wrong then ». Cinema Scope, no 64 (printemps 2015), pp.6-11. Ill.
Le cinéaste coréen Hong Sangsoo parle de son nouveau film < Right now Wrong then >, de son utilisation minimale des techniques narratives et de son travail avec les acteurs.

Loranger, Anne-Christine. « Une cigarette avec Hong Sang-soo ». Séquences, no 308 (mai-juin 2017), pp.6-9. Ill.
Le réalisateur Hong Sang-soo décrit sa méthode de travail ainsi que la façon don il l’applique dans son film < Bamui haebyun-eoso honja (On the Beach at Night alone) >.

Mi-Jeong Lee. « Hong Sang-soo ». La Revue de la Cinémathèque, no 89 (septembre-décembre 2007), p.9. Ill.
Propos sur le style cinématographique du réalisateur sud-coréen Hong Sang-soo et introduction à son oeuvre.

Mizuta Lippit, Akira. « Hong Sangsoo’s lines of inquiry, communication, defense, and escape ». Film Quarterly, Vol. 57, no 4  (été 2004), pp.22-30. Bibliogr. ; Ill.
Observations sur les quatre premiers films du cinéaste coréen Hong Sang-soo. Explore l’utilisation des «lignes» en tant que figures géographiques et comportementales décrivant le paysage contemporain de la Corée du Sud.

Monvoisin, Frédéric. « La frontière : coeur d’une problématique coréenne ». CinémAction, no 137 (novembre 2010), pp.65-72. Bibliogr. ; Filmogr.
Les enjeux de la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, particulièrement dans les films de Kim Ki-duk et de Hong Sang-soo.

Muller, Friedrich. « Une si belle créature ». La Septième obsession, no 7 (octobre 2013), pp.40-41. Ill.
Critique du film < Haewon et les hommes >.

Niogret, Hubert. « Les Femmes de mes amis : tu ne sais pas tout ». Positif, no 591 (mai 2010), pp.40-41. Générique ; Ill.
Critique du film < Les Femmes de mes amis >.

Rayns, Tony. « Cinephile nation ». Sight & Sound, Vol. 8, no 1 (janvier 1998), pp.24-27. Ill.
Propos sur les cinéastes de la nouvelle vague coréenne, plus spécifiquement Jang Sun-Woo et Hong Sang-Soo, explorant leur succès dans la réalisation de films malgré les problèmes de l’économie et du climat politique coréens.

Sabouraud, Frédéric. « Hong Sang-soo : toute honte bue : le cinéma a minima 3 ». Trafic, no 74 (été 2010), pp.68-77.
Analyse du style intimiste du cinéma du réalisateur Hong Sang-soo.

Tesson, Charles. « Découvrir Hong Sang-soo ». Cahiers du cinéma, no 536 (juin 1999), p.15. Ill.
La découverte en France du cinéaste coréen Hong Sang-soo et de son film < Daijiga umule pajinnal (Le jour où le porc est tombé dans le puit) >.

ENTRETIENS

Aubron, Hervé ; Neyrat, Cyril ; Thirion, Antoine. « Comme on jette des oeufs contre un mur : entretien avec Hong Sang-soo ». Vertigo, no 28 (été 2006), pp.11-13. Ill.
Le réalisateur coréen dit en quoi le style de son film < Keuk jang jeon (Conte de cinéma) > se distingue de ses oeuvres précédentes, notamment à cause de l’utilisation répétée du zoom.

Darras, Matthieu ; Gombeaud, « Adrien. Hong Sang-soo ». Positif, no 505 (mars 2003), pp.29-37. Générique ; Ill.
Critique de trois films de Hong Sang-soo : < Daijiga umule pajinnal (Le Jour où le cochon est tombé dans le puit) >, < Kangwon-du ui him (Le Pouvoir de la province de Kangwon) > et < Oh! Soo-jung (La Vierge mise à nu par ses prétendants) >. Comprend également un entretien avec le réalisateur portant sur sa conception du cinéma.

Darras, Matthieu ; Eisenreich, Pierre. « Hong Sang-soo ». Positif, no 520 (juin 2004), pp.4-11. Générique ; Ill.
Critique de < Yeojaneun Namjaui Miraeda (La Femme est l’avenir de l’homme) > suivie d’un entretien avec le réalisateur Hong Sang-soo. Le cinéaste parle des sentiments qu’il entretien par rapport à ses films et des thèmes qu’il y aborde.

Ganzo, Fernando. « Le goût du soju ». So film, no 14 (octobre 2013), pp.52-56. Ill.
Le cinéaste coréen Hong Sang-Soo parle de son enfance, son parcours l’ayant amené au cinéma et de boissons.

Gombeaud, Adrien. « Entretien avec Hong Sangsoo : J’essaie d’accueillir ce qui vient vers moi ». Positif, no 571 (septembre 2008), pp.35-38. Ill.
Le réalisateur sud-coréen Hong Sang-soo parle de la thématique de son film < Haebyuneui Yeoin (Woman on the Beach) >, de la narration et de l’écriture du scénario.

Pinkerton, Nick. « Split decision ». Film Comment, Vol. 52, no 3  (mai-juin 2016), p.8. Ill.
Entretien avec le réalisateur coréen Hong Sang-soo, centrée sur son film < Ji-geum-eun-mat-go-deu-ddae-teul-li-da (Right Now Wrong Then) >.

Stephens, Chuck. « Reunification theories: Hong Sang-soo cuts both ways ». Cinema Scope, no 12  (automne 2002), pp.43-45. Ill.
Observations générales sur les films du cinéaste. Accompagné d’extraits d’un entretien avec Hong Sang-soo.

Tesson, Charles. « Les impasses de l’amour ; Le désir au quotidien ». Cahiers du cinéma, no 537 (juillet-août 1999), pp.52-56. Générique ; Ill.
Critique de < Daijiga umule pajinnal (Le jour où le cochon est tombé dans le puit) > accompagnée d’une rencontre avec le réalisateur Hong Sang-Soo portant sur ses deux premiers films.

 

MONOGRAPHIES

Daniellou, Simon. Les variations Hong Sang-Soo. Saint-Vincent-de-Mercuze : de l’incidence éditeur, 2018, 252p. Bibliogr. ; Filmogr. ; Ill.
PN 1998 A3H614 D3

Chi-Yun Shin ; Stringer, Julian. New Korean cinema. New York : New York University Press, 2005, x, 234p. Bibliogr. ; Ill.
PN 1993.5 C61C4

Coppola, Antoine. Le cinéma asiatique. Paris : L’Harmattan, 2004, 487p. Bibliogr. ; Ill.
PN 1993.5 A85C6

s.n. Femme est l’avenir de l’homme (Woman is the Future of Man) : un film de / a film by Hong Sang-soo. Paris : Distribution : MK2, 2004, 30p. Générique ; Ill.
PN 1997 Y44F4

s.n. Virgin Stripped Bare by Her Bachelors : a Hong Sang-soo film. Séoul : Mirovision, 2000, 24p. Générique ; Ill.
PN 1997 O311V5

—————————————————————————————————————————————————————————————

Cette bibliographie est sélective en regard des documents disponibles à la Médiathèque Guy-L.-Coté. Pour effectuer une recherche dans les collections en ligne : http://collections.cinematheque.qc.ca/recherche/livres-et-periodiques

Produit par David Fortin, mars 2019