La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Médiathèque

Pour accompagner certains programmes, cycles thématiques ou rétrospectives importantes, la Médiathèque prépare des « Repères bibliographiques ». Vous pouvez les consulter ici.

№.108, Michelangelo Antonioni


Rétrospective Antonioni

Du 16 Septembre au 05 Octobre 2016


« Cest parce que vous êtes un artiste que votre oeuvre est ouverte au Moderne […] Commencée au lendemain de la dernière guerre, votre oeuvre est ainsi allée, de moment en moment, selon un mouvement de vigilence double, au monde contemporain et à vous-même ; chacun de vos films a été, à votre propre échelle, une expérience historique, c’est-à-dire l’abandon d’un ancien problème et la formulation d’une nouvelle question ; cela veut dire que vous avez vécu et traité l’histoire de ces trente dernières années avec subtilité, non comme la matière d’un reflet artistique ou d’un engagement idéologique, mais comme une substance dont vous aviez à capter, d’oeuvre en oeuvre, le magnétisme ».
Barthes, Roland. « Cher Antonioni ». Cahiers du cinéma, no 311 (mai 1980), p.9-11.

Dossiers

Frodon, Jean-Michel. « Au présent : Bergman et Antonioni ». Cahiers du cinéma, Hors série (2007), pp.5-6. Ill.
Esquisse des ressemblances esthétiques entre l’oeuvre d’Ingmar Bergman et celle de Michelangelo Antonioni malgré leur parcours personnel et professionel différent.

« Antonioni ». Amis du film, no 81 (novembre 1962), pp.5-8, 23.
Plusieurs critiques répondent à un questionnaire sur divers aspects du cinéma d’Antonioni suite à la sortie de son film  « L’Eclisse » et aux contrastes de la réception critique.

Antonioni, Michelangelo ; Tailleur, Roger ; Benayoun, Robert ; Kyrou, Ado ; Demeure, Jacques ; Thirard, Paul-Louis ; Seguin, Lois ; Viazzi, Glauco. « Michelangelo Antonioni ». Positif, no 30 (juillet 1959), pp.1-27. Bibliogr. ; Filmogr. ; Ill.
Michelangelo Antonioni raconte une de ses journées. Suivi d’un entretien portant sur son oeuvre, ses thématiques (les femmes, le suicide…), ainsi que des critiques de « Cronaca de un Amore », « La Signora senza Camelie », « Il Vinti », du segment « entato Suicido » dans « Amore in Citta » , « Le Amiche », « Il Grido ». Suivi d’une analyse du parcours d’Antonioni en tant qu’écrivain.

Ciment, Michel. « Michelangelo Antonioni ». Positif, no 569-570 (juillet-août 2008), pp.4-74. Ill.
Ensemble se voulant un hommage à Antonioni et regroupant une entrevue inédite en français, des études sur des films spécifiques et des essais thématiques et stylistiques. Chaque contribution est analysée séparément.

Roud, Richard ; Manceaux, Michèle ; Houston, Penelope. « Michelangelo Antonioni : An interview : five films : L’Avventura ». Sight and Sound, Vol. 30, no 1 (hiver 1960-1961), pp.4-13. Ill.
Dossier comprenant un entretien avec Michelangelo Antonioni sur ses films, sa façon de travailler et ses influences, une étude de cinq de ses films, ainsi qu’une analyse de son film « L’Avventura ».

Roy, André. « Bergman, Antonioni ». 24 Images, no 135 (décembre 2007 – janvier 2008), pp.6-37. Ill.
Ensemble d’articles et d’hommages à Michelangelo Antonioni et Ingmar Bergman, tous deux décédés le 30 juillet 2007. Les hommages veulent souligner les rapports cinéphiliques que les collaborateurs de la revue entretiennent avec les oeuvres des deux cinéastes. Chaque contribution est indexée séparément.

 

ENTRETIENS

Antonioni, Michelangelo. « Making a film is my way of life ». Film Culture, no 24 (printemps 1962), pp.37, 43-45. Ill.
Le cinéaste parle du tournage de son premier film, un documentaire resté inachevé, ainsi que de l’importance qu’il accorde à la réalisation d’un film. SUIVI DE « A talk with Michelangelo Antonioni on his work ».

s.n. « An Interview with Antonioni ». Film Heritage, Vol. 5, no 3, (printemps 1970), pp.1-12. Ill.
Le réalisateur aborde sa méthode de travail avec les acteurs et à la caméra et commente chacun de ses films.

Antonioni, Michelangelo. « Michelangelo Antonioni ». Cinéma, no 30 (septembre-octobre 1958), pp.65-76. Biofilmogr. ; Ill.
Propos du cinéaste italien concernant son oeuvre, l’évolution du néoréalisme et de sa technique de réalisation.

s.n. « Un entretien avec Antonioni ». Cinéma, no 50 (octobre 1960), pp.4-7. Ill.
Le réalisateur parle de sa méthode de travail.

Labarthe, André S. « Entretien avec Michelangelo Antonioni ». Cahiers du cinéma, no 112 (octobre 1960), pp.1-14. Générique ; Filmogr. ; Ill.
Michelangelo Antonioni parle du sujet de ses films et de l’importance pour lui d’écrire les histoire de ses propres films, de sa conception de son métier, de la mise en scène, du néoréalisme, de l’utilisation du son ainsi que de l’improvisation.

Meyer, Philippe ; Lannes, Sophie. « Identification d’un cinéaste ». L’Express, no 1779 (16 août 1985), pp.38-43. Ill.
Michelangelo Antonioni parle de sa carrière de cinéaste, de peinture, de musique et de sa ville natale.

Ricco, Giovanni. « Michelangelo Antonioni nous raconte l’aventure de Avventura ». Cinéma, no 47 (juin 1960), pp.35-38. Ill.
Propos du réalisateur Michelangelo Antonioni sur la réalisation de son film « L’Avventura ».

 

MONOGRAPHIES

Antonioni, Michelangelo ; Di Carlo, Carlo ; Tinazzi, Giorgio. The architecture of vision : writings and interviews on cinema. New York : Marsilio, 1996, xxvii, 402p. Bibliogr. ; Filmogr.
PN 1998 A3A5 A5

Antonioni, Michelangelo. Écrits. Paris : Images Modernes (Inventeurs de formes), 2003, 351p. Générique ; Filmogr.
PN 1998 A3A5 A54

Barthes, Roland. Michelangelo Antonioni / mit beitragen von Roland Barthes, et al. Munich : Carl Hanser Verlag (Reihe Film) , 1984, 281p. Bibliogr. ; Filmogr. ; Générique ; Ill. Texte allemand.
PN 1998 A3A5 M51

Estève, Michel. Michelangelo Antonioni : l’homme et l’objet / textes réunis et présentés par Michel Estève. Paris : Minard (Études cinématographiques), 1964, 134p. Bibliogr. ; Filmogr. ; Ill.
PN 1998 A3A5 E8

Huss, Roy. Focus on Blow-up. Englewood Cliffs : Prentice-Hall (Film focus), 1971, xiii, 171p. Bibliogr. ; Filmogr.
PN 1997 B5H8

Mayet Giaume, Joëlle. Michelangelo Antonioni le fil intérieur. Crisnée : Yellow Now, 1990, 157, 1p. Bibliogr. ; Filmogr. ; Ill.
PN 1998 A3A5 M3

Scemama-Heard, Céline. Antonioni : le désert figuré. Paris : L’Harmattan (L’Art en bref), 1998, 120p. Bibliogr.
PN 1998 A3A5 S3

Vanoye, Francis. Profession Reporter : Michelangelo Antonioni. Paris : Nathan (Synopsis), 1993, 127, 1p. – Bibliogr. ; Filmogr. ; Générique ; Ill.
PN 1997 P712V3

 

ARTICLES

Aprà, Adriano. « Bleu Antonioni ». Trafic, no 17 (hiver 1996), pp.13-17.
Analyse esthétique de < Al di là delle nuvole > réalisé par Michelangelo Antonioni et Wim Wenders.

Barthes, Roland. Cher Antonioni. Cahiers du cinéma, Hors série (2007), pp.85-87. Ill.
Hommage au statut d’artiste de Michelangelo Antonioni. Texte prononcé à la remise du prix Archiginnedio au réalisateur le 28 janvier 1980 à Bologne. Comprend la réponse d’Antonioni à cet hommage.

Biette, Jean-Claude. « Le mystère d’Oberwald ». Trafic, no 44, pp.115-117.
Retour sur le film « Il Misterio Di Oberwald ».

Boatto, Alberto ; Antonioni, Michelangelo. « Michelangelo Antonioni ». Galeries Magazine, no 51 (octobre – novembre 1992), pp.109-115, 161-162. Ill.
Réflexion sur la qualité visuelle et l’usage de la couleur dans le cinéma d’Antonioni. Également, des extraits de textes du cinéaste sur sa peinture ainsi que sur une rencontre avec Matisse.

Bosséno, Christian-Marc. « Par-delà les vitrages : Identification d’une femme ». Vertigo, no 18, pp.77-79.
Propos sur l’idée d’amour à distance dans le film « Identificazione di una donna » de Michelangelo Antonioni. Suivi par un extrait du livre ‘Au-delà des nuages, rien que des mensonges’.

Chion, Michel. « Une femme qui marche ». Positif, no 652 (juin 2015), pp.63-65. Ill.
Analyse de la représentation de la femme qui déambule dans les films de Michelangelo Antonioni.

Droin, Nicolas. « Michelangelo Antonioni: Chung Kuo, la Chine ». Jeune Cinéma. no 326-327 (automne 2009), pp.58-68.
Étudie l’historique de la production du film « Chung Kuo – Cina » d’Antonioni dans le contexte socio-culturel de l’époque (1973) ainsi que sa place dans l’oeuvre du cinéaste.

Droin, Nicolas. « Gruyaert – Antonioni : couleurs, lumière, cadre ». Zeuxis, Vol. 33, no 10 (juin 2007), pp.21-22. Bibliogr. ; Ill.
Comparaison entre l’esthétique du photographe Harry Gruyaert et celle du réalisateur Michelangelo Antonioni.

Edgecombe, Rodney Stenning. « The emblematic texture of Antonioni’s Blow-up ». Film Criticism, Vol. 36, no 1 (automne 2011), pp.68-84.
Propos sur les images et les raccourcis narratifs utilisés par Antonioni dans son film « Blow Up ». Analyse détaillée de l’utilisation des motifs de couleur comme dispositif narratif, notant leurs sens symboliques et traçant des parallèles avec les façons dont certains peintres utilisaient des motifs semblables pour créer un récit dans leurs oeuvres.

Elder, R Bruce. « Antonioni’s tragic vision: style, form and idea in the films of Michelangelo Antonioni with especial emphasis on his masterpiece, Il deserto rosso ». Canadian Journal of Film Studies. Vol. 1, no 2 (1991), pp.1-34.
Analyse du travail et de la philosophie d’Antonioni, particulièrement dans son film « Il Deserto Rosso ».

Eveno, Claude. « Michelangelo Antonioni et la ville intérieure ». Urbanisme, no 328 (janvier-février 2003), pp.58-60. Ill.
Comment Antonioni filme la ville dans cinq de ses films.

Faradji, Helen. « Chacun cherche son maître ». 24 Images, no 135 (décembre 2007 – janvier 2008), pp.8-9. Ill.
En quoi le cinéma perd deux maîtres qui l’ont fait entrer dans la modernité suite au décès d’Antonioni et de Bergman le 30 juillet 2007

Francis, R. L. « Transcending metaphor : Antonioni’s Blow-up ». Literature/Film Quarterly, Vol. 13, no 1 (janvier 1985), 42-49.
Comment dans son film « Blow Up » Antonioni transforme nos suppositions à propos de la nature fictive et dramatique du cinéma.

Gauville, Hervé. « L’hélice de Blow-Up ». Trafic, no 60 (hiver 2006), pp.5-12.
Analyse des rapports qu’entretient le film d’Antonioni avec les arts plastiques, et ce à travers la figure d’une hélice d’avion, trois fois répétée.

Grinnaert, Olivier. « Antonioni, à l’épreuve du temps ». La Septième obsession, no 6 (septembre 2013), p.52. Ill.
Le Palais des Beaux-arts de Bruxelles présente une exposition des oeuvres du réalisateur Michelangelo Antonioni, du 22 juin au 8 septembre 2013.

Grugeau, Gérard. « Revoir Antonioni ». 24 Images, no 173 (septembre 2015), pp.4-9. Ill.
Retour sur l’aspect non conventionnel du cinéma de Michelangelo Antonioni : renouvellement du langage cinématographique, images réflexives, déconstruction narrative.

Handzo, Stephen. « Michelangelo in Disneyland ». Film Heritage, Vol. 6, no 1 (automne 1970), pp.7-24. Ill.
Comment Michelangelo Antonioni représente les États-Unis dans son film « Zabriskie Point ».

Hée, Arnaud. « Les gens de peu ». Bref : le Magazine du court-métrage, no 115 (mai-juin-juillet 2015), p.22. Ill.
Parcours du cinéma documentaire du réalisateur italien Michelangelo Antonioni, dans les années 1940.

Hélou, Lara. « La réalité et l’impression de la réalité dans la scène du parc de « Blow Up », Michelangelo Antonioni ». Regards, no 5 (janvier 2003), pp.75-80.
Analyse d’une scène de « Blow Up », représentatrice des réflexions d’Antonioni sur la réalité et l’impression de réalité.

Hennebelle, Guy. « La Chine et le cinéma ». Ecran, no 25 (mai 1974), pp.12-13.
Extrait d’une attaque écrite faite sur le portrait que fait Antonioni de la Chine dans son film « Chung kuo », originalement publié dans l’édition française de Pékin informatoin.

Hernacki, Thomas. « Michelangelo Antonioni and the imagery of disintegration ». Film Heritage, Vol. 5, no 3 (printemps 1970), pp.13-21. Ill.
Étude sur l’univers d’Antonioni composé de films où la solitude humaine et les émotions dévastées sont récurrentes comme thématique.

Hovald, Patrice. « Le cinéma italien à l’âge d’Antonioni ». Séquences, no 28 (février 1962), pp.2-3. Ill.
À propos des personnages clés du néoréalisme italien ainsi que de leur oeuvres, avec une insistancce sur la contribution de Michelangelo Antonioni.

Jancsó, Miklós. « Le Maître arrive en planant : palme d’or, caviar, Michel-Ange ». Positif, no 569-570 (juillet-août 2008), p.73. Ill.
Hommage du réalisateur à Michelangelo Antonioni.

Jean, Marcel. « Bergman, Antonioni et l’amour des femmes ». 24 Images, no 135 (décembre 2007 – janvier 2008), pp.16-17. Ill.
La représentation des femmes et de l’érotisme dans le cinéma de Bergman et d’Antonioni.

Kezich, Tullio. « Sur les tableaux d’Antonioni ». Positif, no 273 (novembre 1983), pp.53-55. Ill.
Comparaison entre le travail d’Antonioni comme peintre et ses films.

Labarthe, André S. « Antonioni hier et demain ». Cahiers du cinéma, no 110 (août 1960), pp.27-32. Ill.
Essai sur l’oeuvre du cinéaste Michelangelo Antonioni où l’accent est mis sur les qualités de sa mise en scène. Suivi d’une brève analyse de ses documentaires et de ses films de fiction de 1948 à 1957.

La Rochelle, Réal. « Cher Antonioni… ». Ciné-Bulles, Vol. 15, no 2 (été 1996), pp.40-41. Ill.
Commentaire sur les courts métrages d’Antonioni réalisés de 1943 à 1965 et présentés lors de la 4e édition du Festival international du court métrage de Montréal.

Le Fanu, Mark ; Bonsaver, Guido. « No place like the present / Beyond the classics ». Sight & Sound. Vol. 16, no 7 (juillet 2006), pp.34-38.
Retour sur le film « Professione: reporter » d’Antonioni pour la première fois depuis sa sortie en 1975, notant le manque d’affect des personnages, l’atmosphère de mystère, l’époque qui transperce le film et la présence rafraichissante de Maria Schneider. Accompagné d’un regard sur la vie récente du cinéaste. 

Martin, Marcel. « Antonioni: en souvenir de Conrad ». Ecran, no 51 (octobre 1976), pp.2-3. Ill.
Résumer d’un récit à propos de la mer qui pourrait être la base du prochain film d’Antonioni s’il trouve du financement. 

Maunier, Françoise. « La structure mystérieuse de l’architecture antonionienne ». CinémAction, no 75 (avril 1995), pp.161-167. Ill.
La signification de l’architecture dans l’oeuvre d’Antonioni.

Moore, K Z. « Eclipsing the commonplace : the logic of alienation in Antonioni’s cinema ». Film Quarterly, Vol. 48, no 4 (été 1995), pp.22-34. Bibliogr. ; Ill.
Repense la définition traditionnelle de l’aliénation de la société et relie cette réflexion aux personnages des films d’Antonioni. 

Morin, Edgar. « Éloge du Cri ». 1895, no 75, pp.128-133.
Originalement publié dans ‘La Nef’, no. 24, January 1959.

Nasta, Dominique. « De la critique de cinéma à la critique de film: la modernité antonionienne, effet de critique ou démarche d’auteur? ». Cinémas, Vol. 6, no 2-3 (printemps 1996), pp.45-64.
Survol de la critique du film « L’Avventura », démontrant l’importance et l’influence d’Antonioni dans le développement de la critique de cinéma.

Païni, Dominique. « Identification d’un Maître: exposer Antonioni (cahiers de travail) ». 1895, no 72 (printemps 2014), pp.128-145. Bibliogr. ; Ill.
Notes sur les procédés de préparation de l’exposition ‘Lo sguardo di Michelangelo Antonioni e le arti’ tenue à Ferrara de mars à juin 2013.

Renaud, Nicolas. « Antonioni : la rencontre et la méprise ». Hors Champ, (juillet 2014), Ill.
Retour sur l’oeuvre d’Antonioni, son importance et son influence.

Renouard, Maël. « La nuit juste avant la fin du monde : sur Michelangelo Antonioni ». Trafic, no 60 (hiver 2006), pp.129-142.
Étude sur l’esthétique de l’oeuvre d’Antonioni, soulignant notamment son univers, l’utilisation qu’il fait du silence, ses fins de films ainsi qu’une certaine parenté de son film < La Notte > avec le film de Fellini < La Dolce vita > au niveau du personnage principal.

Scorsese, Martin. « Scorsese sur Antonioni : Générique! les mondes élargis d’Antonioni ». Positif, no 563 (janvier 2008), pp.52-53.
Le cinéaste Martin Scorsese rend hommage au défunt Michelangelo Antonioni et se souvient de l’impression qu’à eu sur lui le film L’Avventura en 1961.

Tailleur, Roger. « Le désert jusqu’à plus soif… ». Positif, no 67-68 (février-mars 1965), pp.81-107.
Analyse sur l’esthétique de l’oeuvre d’Antonioni, son travail par rapport à l’architecture, la couleur et le symbolisme de la couleur et les objets : éléments qui le rattachent à différents mouvements picturaux. Suivi par la deuxième et dernière partie du scénario inédit de Michelangelo Antonioni (paru dans le numéro 64-65).

Tinazzi, Giorgio. « Antonioni, l’expérience documentaire de Gente del Po ». CinémAction, no 70 (janvier 1994), pp.44-49. Ill.
Analyse des rapports qu’Antonioni, alors jeune cinéaste, entretient avec le mouvement néoréalisme au moment où il tourne « Gente del Po ».

Tomasulo, Frank P; McKahan, Jason Grant. « Sick eros : the sexual politics of Antonioni’s trilogy ». Projections: The Journal for Movies and Mind, no 1, pp.1-23. Ill.
Considère la trilogie d’Antonioni « L’avventura », « La notte » et « L’eclisse », en mettant l’accent sur ​​les moyens dont le cinéaste transpose à l’écran la psychologie et de la sexualité de ses personnages.

Torlasco, Domietta. « Undoing the scene of the crime: perspective and the vanishing of the spectator ». Camera Obscura, Vol. 22, no 64 (2007), pp.76-111.
Propos sur les films « Blow Up » et “Professione: reporter” d’Antonioni dans le contexte des paysages médiatiques de plus en plus obsédés par l’image de scènes de crime, mais rarement prêts à remettre en question ses paramètres spatiotemporels.

Walker, Beverly. « Michelangelo and the leviathan ». Film Comment, Vol. 28, no 5 (septembre-octobre 1992), pp.36-38,40,42,44-46,48-49.
L’auteur se remémore ses expériences comme assistant de Michelangelo Antonioni durant la production difficile de « Zabriskie Point ». 

Zabunyan, Dork. « Le nietzschéisme acharné de Michelangelo Antonioni ». Trafic, no 69 (printemps 2009), pp.87-95. Bibliogr. ; Ill.
Étude sur le thème de l’incommunicabilité dans l’oeuvre de MichelangeloAntonioni.

 

SCÉNARIOS

Antonioni, Michelangelo. « Deux télégrammes ». Télérama, no 2152 (10 avril 1991), pp.37-38.
Une nouvelle écrite par Michelangelo Antonioni.

Antonioni, Michelangelo. « Rien que des mensonges ». Paris : J.C. Lattès (Cinéma et littérature), 1985, 247p.
PN 1997 Z91A5 R5

Antonioni, Michelangelo. Unfinished business : screenplays, scenarios and ideas / Michelangelo Antonioni ; sous la direction de Carlo di Carlo et Giorgio Tinazzi. New York : Marsilio Publishers, 1998, xvii, 233p.
PN 1998 A3A5 A52

Antonioni, Michelangelo. « Techniquement douce ». Cahiers du cinéma, no 400 (Supplément) (octobre 1987), p.9. Ill.
Extrait du scénario non réalisé de Michelangelo Antonioni, « Techniquement douce ».
Antonioni, Michelangelo ; Chiaretti, Tommaso (ed). L’Avventura de Michelangelo Antonioni. Paris : Buchet, 1961, 219p. Générique ; Ill.
PN 1997 A88C45 F

« Le Désert rouge ». Avant-scène cinéma, no 49. pp.1-121. Ill.
Comprend le scénario complet du film « Il deserto rosso » en français et en italien, des critiques de presse française, ainsi qu’un essai explorant les parallèles entre ce film et le reste de son oeuvre précédente.

« L’éclipse ». Avant-Scène Cinéma, no 419 (février 1993), pp.1-115. Ill.
Comprend le scénario complet de « L’Eclisse », une analyse de l’approche d’Antonioni sur son sujet, ainsi que des critiques de la presse française et suisse.

—————————————————————————————————————————————————————————————

Cette bibliographie est sélective en regard des documents disponibles à la Médiathèque Guy-L.-Coté. Pour effectuer une recherche dans les collections en ligne : http://collections.cinematheque.qc.ca/recherche/livres-et-periodiques

Produit par David Fortin, septembre 2016