La Cinémathèque québécoise

Collections online

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Textes et essais

Subvention de Jeunesse Canada au Travail pour le traitement des affiches de nos collections

September 2016

par Flora Fiszlewicz

<em><strong>VUES D'AFRIQUE 2003 : les 19e Journées du cinéma africain et créole</strong></em> ; Affiche de promotion ; Hauteur : 91,3 cm ; Largeur : 60,8 cm ; Collections Cinémathèque québécoise ; 2010.0754.AF
VUES D’AFRIQUE 2003 : les 19e Journées du cinéma africain et créole ; Affiche de promotion ; Hauteur : 91,3 cm ; Largeur : 60,8 cm ; Collections Cinémathèque québécoise ; 2010.0754.AF
<em><strong>Ça peut pas être l'hiver on n'a même pas eu d'été</strong> </em> (Canada : Québec, Louise Carré, 1980) ; Affiche de Paul-Émile Rioux ; Hauteur : 86,7 cm ; Largeur : 43,4 cm ; 1980 ; Collections Cinémathèque québécoise ; 1988.0266Z.AF
Ça peut pas être l’hiver on n’a même pas eu d’été (Canada : Québec, Louise Carré, 1980) ; Affiche de Paul-Émile Rioux ; Hauteur : 86,7 cm ; Largeur : 43,4 cm ; 1980 ; Collections Cinémathèque québécoise ; 1988.0266Z.AF

Grâce à une subvention du programme Jeunesse Canada au Travail, la Cinémathèque québécoise a eu la chance de pouvoir créer un poste temporaire de six mois, occupé depuis juin 2016 par Daphnée Bouchard, récemment diplômée en techniques de muséologie. Cette dernière a pour mission d’inventorier, cataloguer, numériser et mettre en réserve une collection d’affiches se rattachant à des films et des festivals québécois, canadiens et internationaux. Une partie de ces affiches pourront alors ensuite être valorisées lors d’expositions temporaires dans les locaux de la cinémathèque, comme ce fût le cas au mois d’août dans l’exposition Le corps exquis.

[<em><strong>Exposition</strong> <strong>Le corps exquis</strong></em>] ; 5 Août - 5 Septembre 2016 ; Salle Norman McLaren, Cinémathèque québécoise
[Exposition Le corps exquis] ; 5 Août – 5 Septembre 2016 ; Salle Norman McLaren, Cinémathèque québécoise

Catalogage et reconditionnement des affiches

Parmi les 28 000 affiches que conserve la Cinémathèque québécoise, il a été estimé qu’un minimum de 3 000 étaient à traiter (c’est à dire à cataloguer et reconditionner). Beaucoup d’affiches grands formats étant enroulées depuis plusieurs dizaines d’années dans des conditions inadéquates, près de 700 d’entre elles ont d’abord dû être mises à plat avant de pouvoir être identifiées et inventoriées (reconnaître leur provenance, le titre du film, année, état, dimensions, origine, etc).

MON AMIE MAX (France/Canada : Québec, Michel Brault, 1994) ; Affiche ; Hauteur : 54 cm ; Largeur : 39,8 cm ; Collections Cinémathèque québécoise ; 2010.1014.AF
MON AMIE MAX (France/Canada : Québec, Michel Brault, 1994) ; Affiche ; Hauteur : 54 cm ; Largeur : 39,8 cm ; Collections Cinémathèque québécoise ; 2010.1014.AF

Une comparaison avec les autres documents de nos collections doit ensuite être effectuée afin de vérifier si certaines des affiches représentent des doublons. Certaines seront alors possiblement élaguées, en regard des politiques d’acquisition de la Cinémathèque québécoise et selon principalement trois critères : leur état ; le nombre d’exemplaires déjà conservés dans nos collections ; et leur origine (sont-elles québécoises ou non?).

Suite à ce choix, les affiches retenues seront cataloguées (leur fiche sera créée dans notre base de données) et parfois numérisées, puis elles se verront attribuer un emplacement dans la réserve et seront reconditionnées selon les normes muséales.

État des lieux des réserves et optimisation de l’espace

Avant toutefois de pouvoir entreposer adéquatement ces affiches lorsqu’elles seront traitées, Daphnée Bouchard a réalisé un état des lieux des réserves en vue d’évaluer les espaces disponibles restants. Constatant que 2 300 affichettes se trouvaient dans des tiroirs prévus pour les formats d’affiches réguliers, elle les a déplacées et a fabriqué 10 boîtes sur mesure pour les entreposer de manière plus optimisée. Cela permettra de faire entrer dans la réserve 1 000 affiches supplémentaires de format régulier et de regrouper l’ensemble de cette collection par dimensions :

  • affichettes de moins de 60 cm de hauteur ;
  • affiches régulières ;
  • affiches grands formats.
[Daphnée Bouchard fabriquant les boîtes sur mesure] ; 2016
[Fabrication de boîtes sur mesure] ; août 2016
[Daphnée Bouchard reconditionnant des affichettes dans les boîtes fabriquées sur mesure] ; 2016
[Reconditionnement des affichettes dans les boîtes fabriquées sur mesure] ; août 2016

Cette analyse approfondie des réserves a par ailleurs montré que d’autres affiches n’étaient pas cataloguées dans notre base de données, malgré le fait qu’elles aient un emplacement dans nos rayonnages. Ces dernières devront donc être traitées et reconditionnées pour qu’un calcul plus précis des espaces disponibles soit possible. Nous aurons ensuite une meilleure vision d’ensemble de nos espaces et pourrons planifier la mise en réserve des 3 000 affiches une fois leur catalogage terminé. Cette étape est également l’occasion de quelques redécouvertes comme par exemple l’affiche du film Beau-Père de Bertrand Blier (1981) : alors que sur l’originale l’actrice apparaît seins nus, l’affiche de nos collections montre une femme portant une brassière, laquelle a été peinte directement sur le papier, vraisemblablement par la censure de l’époque.

[<strong><em>Schéma de planification des tâches à réaliser afin de libérer de l'espace et de pouvoir intégrer de nouvelles affiches dans les réserves dédiées</em></strong>] ; 2016
[Planification des tâches à réaliser afin de libérer de l’espace et de pouvoir intégrer de nouvelles affiches dans les réserves dédiées] ; août 2016.

De nouvelles données et images BIENTÔT accessibles en ligne

Outre la valorisation patrimoniale par des expositions thématiques, le précieux travail effectué par Daphnée Bouchard nous permet de mieux connaître et gérer notre collection d’affiches, d’assurer la conservation patrimoniale de ces documents, et de rendre accessibles aux chercheurs et cinéphiles les nouvelles informations et images numérisées qui auront été entrées dans notre base de données. Celles-ci seront en effet visibles dans notre moteur de recherche en ligne ainsi que dans la base de données Artefacts Canada. La réalisation de ce projet coïncide de plus avec la mise en place d’un nouveau studio de numérisation à la Cinémathèque québécoise, qui rend alors possible la numérisation en interne des documents grands formats.

La Cinémathèque québécoise remercie Daphnée Bouchard pour son importante contribution à ce projet, ainsi que le programme Jeunesse Canada au Travail pour avoir permis la création de cet emploi temporaire.

logo_jct

logo_patrimoine-canadien