La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Dossiers sur les collections

Génèse des rencontres > Historique du Comité d’Action Cinématographique (CAC)

_RINC_AP_18_04_corrige_web_700_copyright2
Réunion du CAC à l’auberge La Chaumine, à St-Hyppolite (Lanaudière, Québec), juillet 1977. De gauche à droite : Jean Chabot, Maurice Bulbulian, Dario Pulgar, André Pâquet (debout), Tahani Rached, Roger Frappier, Jacques Leduc, Gilles Groulx. Photographie : Carol Faucher.

Avant mon retour d’Europe en août 1972, un premier projet encore vague avait été envoyé à des collaborateurs, amis et divers contacts institutionnels à propos de ces Rencontres. Il s’agissait de réunir sur une base large un groupe de travail permettant d’assurer le sérieux de l’entreprise auprès des différents organismes appelés à soutenir le projet.

Début 1973, Gilles Groulx, Carol Faucher, Arthur Lamothe, Jean-Pierre Lefebvre et Roger Frappier m’ont alors aidé à jeter les bases du projet. Il s’agissait de former un comité « ad hoc » et élargi afin de mieux refléter le milieu en vue d’organiser l’événement décrit dans le document daté du 3 février 1973.

Dès le mois de juin 1973, nous avions en main un document avec une description assez précise de ce que devait être l’événement. Ce document fut largement diffusé tant ici au Québec, au Canada qu’ailleurs en Amérique et en Europe. La liste des personnes auxquelles il a été envoyé apparait au bas du document. Fin septembre nous avions compilé les commentaires, suggestions et reçu quelques garanties de la part des institutions et des individus contactés. Dario Pulgar (récemment arrivé du Chili suite au Coup d’État) se joindra au Comité d’organisation vers la fin 1973. C’est ce document qui fut également soumis à un Comité de Consultation International qui rassemblait plus ou moins les responsables des différents organismes, groupes, et associations que j’avais rencontrés pendant ma recherche au cours des trois ou quatre années précédentes.

Au lendemain des Rencontres en 1975 nous avions senti le besoin de restructurer le CAC et d’y adjoindre d’autres intervenants qui tous étaient concernés ou impliqués directement dans les actions du milieu en vue du développement de notre propre cinématographie. Jean Chabot, Maurice Bulbulian, Jacques Leduc, Tahani Rached se joindront alors aux Groulx, Faucher, Frappier et Pulgar et ce comité reformé entrepris alors toute une série d’actions et d’événements qui s’inscrivaient dans la foulée des Rencontres. L’idée de la publication faisait alors son chemin et il y eut les Rencontres Européennes de Stockholm en 1976. En 1977 nous tenions “une sorte de Lac à l’Épaule” (une retraite) où nous avions alors déterminé toute une série d’actions consacrées à la promotion chez-nous des cinémas nationaux, par exemple : la présentation de plusieurs films africains, et arabes; les premiers documentaires chiliens sur le Coup d’État; les films des coopératives de cinéma portugais tournés pendant la révolution des œillets; les films du groupe Film Centrum et du groupe Iskra, ainsi que Le Fond de l’Air est Rouge de Chris Marker et plusieurs autres événements qui étaient dans la lignée des Rencontres. Fin 1979 il était devenu très difficile de faire avancer certains projets auxquels nous tenions et le CAC décide alors de se saborder.

Réunion du CAC à l’auberge La Chaumine, à St-Hyppolite (Lanaudière, Québec), juillet 1977. De gauche à droite : Gilles Groulx, Carol Faucher, Jean Chabot, Maurice Bulbulian et Dario Pulgar.
_RINC_AP_18_08_web_700_copyright
Réunion du CAC à l’auberge La Chaumine, à St-Hyppolite (Lanaudière, Québec), juillet 1977. De gauche à droite : Maurice Bulbulian, Roger Frappier, Jean Chabot, André Pâquet, Dario Pulgar et Tahani Rached. Photographie : Carol Faucher.

Dans les listes qui suivent, les noms en caractère gras sont ceux du «noyau dûr» du groupe lors de la refonte du CAC en avril 1975 jusqu’à sa dissolution en 1979.

Comité organisateur des RINC DE 1972 À 1975

Gilles Groulx
Carol Faucher

Claude Godbout
Marc Daigle
Guy Bergeron
Fernand Dansereau
Roger Frappier
Arthur Lamothe
Jean-Pierre Lefebvre
René Boissay
Raymond-Marie Léger
Sec.Gén. André Pâquet

Consultatif Hors Québec pour l’événement de 1974

Werner Allen – Vancouver
Sandra Gathercole – Toronto
Kirk Tougas – Vancouver

DE 1975 à 1979

Jean Chabot
Maurice Bulbulian
Jacques Leduc
Tahani Rached
Dario Pulgar

Le CAC a pu également compter sur les personnes suivantes à titre de collaboration diverse :
Mary Kostman, administration
Noël Cormier, affiche et graphisme
Cléo Pace, textes et révisions
Andrée Dandurand, traduction
Dario Pulgar, traduction
Robert Daudelin, conseiller spécial

_RINC_AP_18_05_web_700çcopyright
Jacques Leduc, Gilles Groulx et Dario Pulgar lors de la rencontre du CAC à l’auberge La Chaumine, à St-Hyppolite (Lanaudière, Québec), juillet 1977. Photographie : Carol Faucher.

Comité Consultatif International

Nick Hart-Williams, Other Cinema, Londres
Carl-Henrik Svenstedt, Film Centrum, Stockholm
Ababacar Samb, Fédération PanAfricaine des Cinéastes, Dakar
Marian Handwerker, Front pour un Autre cinéma, Bruxelles
Rodolpho Broullon, Tricontinental, New-York et San Francisco
Tahar Cheriaa, AGECOOP, Paris, Tunis
Inger Servolin, Slon-Iskra, Paris
Freddy Landry, Association pour un Centre Suisse du Cinéma, Neufchatel
Gary Crowdus, Cineaste Magazine, New-York
Fernando Solanas, Grupo Cine Liberacion, Buenos Aires
Dola Bonfils, KPH Film-Coop.

André Pâquet

 

RINC_AP_18_01_web_700
André Pâquet et Tahar Cheriaa dans les bureaux du CAC, situés dans l’édifice du bureau de surveillance du cinéma du Québec (BSCQ) au 360 rue McGill, dans le vieux Montréal, mai 1974.

Revenir en haut de la page