La Cinémathèque québécoise

Collections en ligne

Ce site est rendu possible grâce à la fondation Daniel Langlois

Dossiers sur les collections

Cahiers des rencontres > CAHIER 2 : RÉPERTOIRE DES GROUPES > Tiers-Monde

Note : les informations qui suivent sont issues du cahier no 2 des Rencontres de Montréal. Elles datent de 1975 et n’ont pas été mises à jour depuis.

Organisation multinationale


Bureau des cinéastes du Tiers-Monde

a/s U.A.A.V. (Union des arts audio-visuels) 1 rue Sid Ali Aouf; Bab. El Oued; Alger. Algérie. Tél: 62.06.54. (Coord: Lamine Merbah)

Cinémathèque de l’Institut du Tiers-Monde « Manuel Ugarte », Viamonte 444. Buenos Aires. Argentine. Tél: 32.22.51 (resp. pour l’Amérique Latine, Jorge Giannoni)

Pour l’Afrique: Mandiou Touré; dir. Sily Cinéma, République de Guinée.

Pour le Moyen-Orient: Hamid Merei; dir. Organisation nationale cinématographique, Syrie.

Origines et historique

Le Bureau fut fondé à l’occasion de la première rencontre des cinéastes du Tiers-Monde qui s’est déroulée à Alger en décembre 1973. Sa création et les Objectifs qui lui furent assignés furent entérinés par les cinéastes latinos américains réunis pour une seconde rencontre avec leurs camarades africains et du Moyen-Orient à Buenos Aires en mai 1974.

Objectifs

Les objectifs du Bureau sont:

De coordonner les efforts pour la production et la distribution des films du Tiers-Monde; d’établir et de consolider les relations qui existent entre les cinéastes et les cinématographies du Tiers-Monde par:

a) la publication d’un bulletin d’information en quatre langues: arabe, anglais, français et espagnol.

b) le recensement de la documentation sur le cinéma du Tiers-Monde pour l’élaboration et la distribution d’un catalogué de films produits dans les pays du Tiers-Monde.

c) la promotion de festivals et de rencontres au niveau des pays du Tiers-Monde.

d) la publication et la compilation des différentes législations sur le cinéma dans les pays du Tiers-Monde. D’autre part le Bureau devra promouvoir la création de fédérations et d’organisations régionales et continentales dans le but de créer une organisation tricontinentale de distribution de films.

Rechercher les marchés étrangers dans le but d’assurer une meilleure diffusion des films du Tiers-Monde tant sur le plan commercial et non-commercial, que sur celui de la TV et des cassettes.

Le bureau entrera en contact avec les autorités de l’OUA de la Ligue arabe et de l’UNESCO dans le but d’obtenir de ces organisations une aide financière nécessaire à la mise en application de ces recommandations.

Principales activités

Lors des réunions d’Alger et de Buenos Aires plusieurs résolutions concernant les aspects production, distribution, exploitation des films furent adoptées. Il serait trop long d’en donner le contenu ici, mais précisons que les deux rencontres ont donné lieu à une étude en profondeur des différentes législations, et des infrastructures variées qui régissent le cinéma dans les pays du Tiers-Monde. Lors des Rencontres internationales pour un nouveau cinéma de Montréal, les représentants du Bureau ont de plus souhaité, par une résolution adoptée par l’assemblée, de voir la création de fédérations nationales et internationales au niveau des cinéastes progressistes des pays occidentaux venir s’ajouter aux travaux et aux échanges réalisés par les fédérations et les organismes du Tiers-Monde. (Voir Cahier Résolutions No:l)

Bibliographie

ALGER:

Le Monde, 28/12 7 73. Au Rendez-vous des Cinéastes du Tiers-Monde.
El Moudjahid, numéros du 6 au 15 décembre 1973. Chronique de la Rencontre d’Alger.

BUENOS AIRES:

La Opinion, 19/5/74. « Cine del Tercer Mundo ».
Noticias, 24/5/74. « El Cine del Tercer Mundo ».
Mayoria, 25/5/74. « Finalizaron las jornadas ».
Mayoria, No: 10. « Un acontecimiento cultural ».


Ce texte est issu du cahier no 2 des Rencontres de Montréal : Comité d’action cinématographique (Québec). Cahiers des Rencontres internationales pour un nouveau cinéma. Montréal : Comité d’action cinématographique, 1975, 4 vol. Bibliogr. ; Ill. Cote PN 1993.4 R39

Revenir en haut de la page